Version française  English version 
Visite Guidée : Les DS

 

Nos DS en expo

Les DS et ID présentées répondent toutes aux critères de faible kilométrage et en état d'origine, le plus proche du neuf (exceptés les cabriolets).

* DS 19 /1955 N°32 (69780 Km)

* DS 19 / 1957

* DS 19 /1958 (27746 Km)

* DS 19 /1959 (41137 Km)

* DS 19 /1961 (37069 Km)

* ID 19P/1961 (8974 Km)

* ID 19p /1963 (27348 Km)

* DS 19 /1963 (18659 Km)

* DS 21 Cabriolet /1966 (147174 Km)

* ID 19 Commerciale / 1966 (50320 Km)

* ID 19 Ambulance

* DS 19 /1967 (42191 Km)

* DS 19 Pallas /1967 (11530 Km)

* DS 21 /1967 (11505 Km)

* DS 21 /1967 (46466 Km)

* DS 21 /1967 (68894 Km)

* ID 19 /1968 (39919 Km)

* DS 21M / 1969 (66171 Km)

* DSuper /1970 (50638 Km)

* DS21 IE/1971 (8735 Km)

* DS 21 IE Cabriolet /1972 (57275 Km)

* DS 20 /1973 (45349 Km)

* DS 23 Pallas /1973 (19151 Km)

* DS 23IE /1973 (22150 Km)

* DSuper5/1974 (42952 Km)

* DS 20 Préfecture /1974 (36626 Km)

 
 

DS21 Cabriolet de Mars 1972 (57275 Km)

DS21 CABRIOLET

03/1972

57275 KM.

COULEUR : Violet métallisé.

 

 

 

 

 

 

MODELE: 

Le cabriolet dit « Usine » ou de série a été dessiné par le styliste maison de génie, Flaminio Bertoni. Attention ! : A ne pas confondre avec les 117 cabriolets Chapron (La Croisette, Le Caddy, Palm-Beach), dessinés par les stylistes de chez Chapron. Le cabriolet usine est au catalogue Citroën de 1961 à 1971. Durant ces 11 années de production, Citroën préfère confier l’assemblage de tous ces 1365 cabriolets aux ateliers Henri Chapron, à Levallois-Perret.
A partir de 1972, si l’on voulait un cabriolet du dessin Usine, il fallait s'adresser directement à Henri Chapron : Il avait l'outillage et l’expérience du montage des cabriolets commandés via le réseau. Il achetait alors un châssis de berline Confort à Citroën pour le transformer, suivi d'un passage aux mines à titre isolé.
Cette auto est la toute dernière parmi les 4 commandes spéciales de cabriolets DS 21 assemblés en 1972. En tout, seuls 8 cabriolets dits « tardifs » ou  « post-catalogue » seront construits, 4 DS 21 et 4 DS 23. Ce seront les seuls cabriolets « Usine» ayant les monogrammes «Henri Chapron »  apposés sur les ailes avant.
Moteur à injection Bosch. 2 175 cm3, 139 ch à 5 500 tr/mn.
Boite mécanique à 5 vitesses. 185 km/h.
Prix en 1972 (sans les options): 47 334 francs, soit 7 215 euros.
Au catalogue de la même année, une D Spécial coûte 15 928 francs, soit 3 fois moins! Une DS 21 ie Berline coûte 26 368 francs.
SMIC: 745 francs = 113 euros.

HISTORIQUE :

En 1972, le cabriolet « Usine » n’est plus au catalogue Citroën. Mme Genot de Nanterre passe donc directement commande le 15 mars 1972 au carrossier Chapron de Levallois-Perret. L'auto finie ne lui fut livrée que le 7 juillet 1973, du fait de ses nombreuses et rares options. En voici la liste :
-     Peinture métallisée spécifique
-     Phares sous jupe
-     Vitres teintées et électriques
-     Enjoliveurs à rayons de marque Robergel
-     Repose-têtes modèle Chapron
-     Tableau de bord imitation ronce de noyer
-     Mini-bar en noyer vernis
-     Radio avec antenne électrique
-     Capote en simili cuir à commande électrique.
L'ensemble de ces options a été facturé 12 400 Francs. A titre comparatif, une 2CV coûtait  7 464 Francs en janvier 1972.  

Au volant de son cabriolet, Mme Genot venait souvent au bar dédié à Edith Piaf (Paris 20eme). La propriétaire Mme Akroun avait des vues sur l’auto. En janvier 1978, Mme Genot ayant quelques difficultés financières, lui vend l'auto. Mme Akroun va très peu l'utiliser durant une vingtaine d'années, avant de la proposer aux enchères en Août 2004. La peinture ternie, la méconnaissance de cet exemplaire « post-catalogue », la période mal choisie, ont fait que l’auto ne trouve pas preneur. Mme Akroun décide alors de la confier aux ateliers Lecoq pour refaire la peinture.
Un ami m'informe de son existence. Arrivé sur place, je suis surpris par sa combinaison de couleurs ne figurant pas au catalogue. De plus, certains détails non conformes me font penser à une reproduction. Un doute m’envahit, j’appelle Noëlle Chapron, fille du carrossier, qui me confirme qu’il s’agit d’un faux. Je me désiste donc dans un premier temps.
Quelques jours plus tard, Noëlle Chapron me rappelle. Sa mère Mme veuve Chapron s’est souvenu de cette DS pour l’originalité de sa couleur, appelée « bois de Boulogne » dans les ateliers de l’époque. De plus, elle m’indique avoir retrouvé le dossier complet de ce cabriolet post-catalogue dans les archives de son père. Le doute est levé, il s’agit bien d’un des 8 cabriolets tardifs sortis des ateliers Chapron. Et c'est non sans mal que je pus l'acquérir.

 

 

 
 
 
Visite Guidée 2CV - Citromuseum
Visite Guidée : Les 2CV
Visite Guidée DS - Citromuseum
Visite Guidée : Les DS
Visite Guidée AMI - Citromuseum
Visite Guidée : Les AMI
Visite Guidée GS - Citromuseum
Visite Guidée : Les GS
Visite Guidée CX - Citromuseum
Visite Guidée : Les CX
Visite Guidée DYANE - Citromuseum
Visite Guidée : Les DYANE
Visite Guidée AUTRES - Citromuseum
Visite Guidée : Les AUTRES véhicules
Visite Guidée Youngtimers - Citromuseum
Visite Guidée : Youngtimers

3223483 visits3223483 visits3223483 visits3223483 visits3223483 visits3223483 visits